Ecrire pour que demain ne soit pas ce quotidien #jesuischarlie

Ce soir j’écoute Ibrahim Malhouf, Beirut, je regarde ce clip .. .Ces immeubles dévastés par des années de guerre civile …

Puis je pense à ces images au JT de 20h, Marioupol bombardé, des dizaines de victimes, ces corps de civils fauchés au milleu des rues…

Alors les images se bousculent dans ma tête alors que la musique montent crescendo (c’est surement pour ça que j’adore ce titre).

Porte de Vincennes, les bureaux de Charlie, un marché au Niger, une école au Pakistan… tant de sang versé, tant d’innocents tués…

Ce dimanche, pour nos politiciens, l’horreur viendra de Grèce. Il faudrait les plaindre ?

Pour beaucoup de citoyens du monde, l’horreur est là tous les jours et c’est seul qu’ils doivent se battre et survivre.

Pour moi c’est le moment de recommencer à écrire… et à travailler avec les gens qui aujourd’hui se battent dans l’ombre pour que demain ne soit pas ce quotidien.

#JeSuisCharlie

150107165403-je-suis-charlie-translations-super-169

Et pour que demain soit meilleur, finissons en musique :

Publicités