Les « édiles du Rhône », des élus qui travaillent pour leurs citoyens ou des pions dans l’échiquier politique ?

rythmes_scolairesAlors que François Hollande s’est exprimé ce matin, avec une question pleine de mauvaise foi sur les rythmes scolaires, réformes soi-disant largement rejetées par les communes et les parents d’élèves, le tout nouveau maire UMP de Mornant et porte-parole des édiles du Rhône opposés à la réforme des rythmes scolaires Renaud Pfeffer explique dans un communiqué : « L’annonce d’un nouveau décret ne fait que rajouter du flou à l’inquiétude des parents, des enseignants et des élus »,. II ajoute : « Les communes doivent toujours produire leur nouvelle organisation scolaire avant le 6 juin prochain. Elles disposent donc d’à peine 1 mois pour consulter la population et les enseignants et rendre leur copie à l’Éducation nationale, après délibération de leur Conseil municipal. Ce délai précipité est irresponsable ».

Ces élus nous prennent-ils pour des imbéciles ???

Alors que 20% des communes ont déjà mis en place cette réforme, qui peut aujourd’hui nous annoncer que cette réforme est précipitée alors que tout le monde savait l’obligation de la mettre en place dès cette rentrée 2014, et ceci avant même de candidater à la fonction de maire pour nos nouveaux élus.

Nous avions abordé rapidement ce thème pendant la campagne, et malgré l’hostilité de certains, tous les candidats responsables s’accordaient à dire que la mise en place de cette réforme se ferait avec ce qui avait été décidé par l’équipe actuelle, mais dans la plupart des cas une remise en cause de l’organisation pouvait être envisagée en 2015, ou plus tard, après une réflexion et en tirant les conséquences de l’existant.

J’ai du mal à croire que dans 32 communes les équipes sortantes n’ai pas prévu de projet.

Mais quand bien même aucun projet n’avait été mis en place, une équipe de campagne sérieuse se serait emparée du sujet, non pas en promettant qu’elle ferait plier à elle seule le gouvernement (il n’y a que les candidats du FN pour oser prétendre de telles absurdités), mais en faisant un travail participatif, et en arrivant aux affaires avec le projet tout prêt, juste à finaliser et valider.

Alors bien sûr, je ne suis pas dupe. Depuis le début il s’agit d’un problème politique.

Cette réforme n’est surement pas mauvaise si elle est bien mise en place et nous avons des exemples de mise en place réussite pas si loin, à Feizin par exemple.

Cette réforme coute cher, mais doit on vraiment rogner sur des budgets qui concernent nos enfants, alors que nous leurs léguons déjà une dette colossale, nous pouvons au moins leur donner une bonne éducation.umpflop

Cette réforme n’est pas précipitée, elle est connue de tous depuis 2 ans.

Mais cette réforme est un enjeu politique, un cheval de bataille pour l’UMP, après son combat de Don Quichotte cotre le mariage pour tous, il fallait bien trouver une cible tant la force de proposition de notre principal parti d’opposition est aujourd’hui ridicule (que propose l’UMP à part la fin des 35h et du CDI ???).

Alors tous ces maires qui soi-disant défendent l’intérêt de leurs enfants, et sont pris de cours par l’incompétence du gouvernement, tous ces élus ne font que prendre en otage les familles pour l’intérêt de leur parti et masquer leur absence de travail sur le sujet.

En l’absence de communication de la mairie, j’ose poser la question ouvertement.

Quelle est la position du maire de Sainte-Foy-lès-Lyon sur la réforme des rythmes scolaires ? sera-t-elle mise en place en 2014 ? et si oui comment ?

Publicités