Carnet de campagne à Sainte-Foy-les-Lyon : 4 listes au 2ème tour avec des objectifs différents

ScreenHunter_12 Mar. 26 20.53Finalement à Sainte-Foy-les-Lyon nous avons une quadrangulaire.

Nous avons 2 listes « d’opposition », le FN de Murielle Coativy et la gauche de Monique Cosson avec SainteFoyAVenir, des listes qui ne peuvent qu’espérer 2 ou 3 conseillers municipaux et faire le meilleur score possible pour ne pas finir dernier (même si tout le monde se rappellera que le dernier c’est la liste PRG/PS d’Eric Pommet).

Du côté du FN, le score du 2nd tour devrait être conforme au 1er, la mobilisation de ses électeurs ayant été déjà forte, et je ne vois pas de réserve de voix disponible.

Du côté de la gauche, c’est un peu différent. Ils peuvent espérer que certains électeurs PS votent pour eux, d’une part parce que c’est la seule liste de gauche restante, mais aussi parce que l’équipe de SainteFoyAVenir, et particulièrement les dissidents PS font le forcing auprès des fidésiens de gauche identifiés. De plus, il existait une réserve de voix puisque de nombreux électeurs se sont abstenus au 1er tour, et beaucoup d’entre eux étaient des électeurs de gauche si l’on en croit les sondages. Une bonne opportunité pour Monique Cosson de conforter son score.

D’autres ambitions pour les 2 autres listes de droite et du centre, celles de gagner l’élection et de diriger la mairie pendant 6 ans.

Si l’UMP Véronique Sarselli, héritière de M. Chapas et protégée de Michel Terrot notre député (candidate à sa succession dans 3 ans ?), est arrivée largement en tête au 1er tour, la situation a beaucoup changer avec la fusion logique des 2 listes de centre droit menées par Gilles Assi et Cyrille Isaac Sibille. Ce dernier n’avait jamais caché sa volonté de rassembler au centre, que ce soit à droite ou à gauche, et c’est fort logiquement qu’il accepte une union avec celui qui est le plus proche de lui, tant par leur expérience commune à la mairie de Sainte-Foy-lès-Lyon que par la proximité de leur projet, de leurs équipes, et de leurs convictions.

Les électeurs de l’UMP étaient surement très mobilisés dimanche dernier, comme toujours. Je doute qu’il y ait de grosses réserves de voix à droite. Bloquée entre le FN et la liste de rassemblement du centre droit, que peut espérer Mme Sarselli ?

Peut-être certains électeurs de Gilles Assi ou de Cyrille Isaac Sibille se détourneront de cette nouvelle liste d’union. C’est toujours possible bien sûr.

Peut-être certains électeurs d’Eric Pommet préfèrent les étiquettes, ou voter pour une femme ? Impossible à dire tant les raisons du vote de chacun sont impossibles à généraliser à Sainte-Foy-les-Lyon.

L’écart entre les 2 listes sera très probablement très faible dimanche soir, et il est toujours très difficile de savoir qui l’emportera. Mais les électeurs auront à choisir… Un vote d’adhésion ou un vote d’opposition ? Un vote pragmatique ou un vote affectif ? Un vote pour un projet ou un vote contre des idées ?

 

Rappel : sondage suite au débat TLM
Publicités