Sarkozy voyou de la république ?

voyouOn se rappelle de ce titre dans le journal Marianne « Sarkozy, le voyou de la république ».

Aujourd’hui, le Monde nous apprend que Sarkozy et son avocat, ainsi que 2 anciens ministres (Hortefeux et Guéant) auraient été placés sur écoute en avril 2013.

Ces écoutes ont permis de découvrir que Sarkozy utilisait un autre téléphone, enregistré sous un faux nom, pour communiquer avec son avocat, là encore avec un téléphone non déclaré.

Qui aujourd’hui utiliserait un téléphone « anonyme » quand il s’adresse à son avocat, si ce n’est un voyou qui aurait des choses à se reprocher ?

La suite de l’enquête révèle des méthodes peu surprenantes pour ce personnage, avec peut être du trafic d’influence, de l’échange de bon procédé pour obtenir des informations confidentielles sur une enquête en cours en échange d’un petit coup de pouce pour une place au soleil. La justice fait son travail et dira si nous avons réellement une affaire d’état, ou si ces éléments abracadabrantesques ne sont que pure inventions de juges et de journalistes.

Je me demande tout de même si le « Copégate » et l’affaire Buisson, sorties par des journaux et pure player réputés de droite et proche de Sarkozy (le Point, Atlantico), ne seraient pas un feu de paille pour que l’on ne parle pas des perquisitions chez Maitre Herzog et de cette affaire plus que dérangeante.

Et malgré ça, il peux encore revenir…

Publicités