Bloguer est trop facile mais l’engagement electoral est réservé aux courageux !

Il y a quelques jours, j’ai rencontré des militants, engagés politiques, placés sur une liste pour les futures élections municipales. Des gens qui s’engagent et continuent leur démarche malgré les difficultés et les risques…

Ces gens lisent ce blog, ils ne savaient pas forcement qui j’étais, même si nous avions déjà échangé. Ils ne sont pas forcément d’accord avec tout ce que j’écris, mais des fois ils comprennent, et partagent mes critiques.

« C’est facile de critiquer »

La phrase est revenue plusieurs fois.. .il serait plus facile de critiquer que de s’engager, se présenter, mettre son image en avant…

Alors, je vais dire.. oui MAIS !!!

S’engager sur une liste c’est adhérer à une démarche, quelque part, c’est perdre sa liberté de parole… en effet, un colistier doit faire très attention à ce qu’il dit, encore plus qu’un blogueur presque anonyme qui risque déjà pas mal de problèmes s’il dépasse certaines bornes.

Mais un engagé sur une liste dans une ville moyenne, qui s’en rappellera dans 10 ans ? la majorité des gens l’auront oublié, même internet ne se rappelle pas de la liste intégrale des candidats de 2008.. au pire la tête de liste est encore en mémoire.

Finalement le risque c’est juste que ses voisins connaissent un peu ses opinions… mais alors, ma situation ne serait-elle pas pire ?

Quand google vous dévoile

Alors, si je cherche mon nom, ça donne quoi…

1 – compte twitter

2 – compte linkedin

3- Google image

4 – compte viadeo (à croire que j’ai une vraie activité professionnelle)

5 – Ma bentoo Box : ce blog…

ScreenHunter_03 Jan. 24 23.15

 

Un peu de lecture sur ce blog permet donc très rapidement de connaitre certains engagements personnels, mes valeurs, mes critiques, suffisamment pour pouvoir me classer dans la catégorie des gens que l’on pourrait ne pas aimer…

De la difficulté d’écrire

Pendant longtemps, les seuls écrits que j’ai produit se résumaient à des offres commerciales ou des cahiers des charges. Dévoiler mes idées, se soumettre à la critique (parce que chaque lecteur est un critique qui n’attend qu’une faute d’accord ou une mauvaise tournure, une petite faute de frappe pour vous le faire remarquer fièrement … c’est clairE ?

Alors, ce n’est pas si facile de se soumettre à cette critique si exigeante et experte… et encore, je ne parle pas des idées !!!

Et si le plus difficile c’était d’être un candidat qui écrit sur son blog

Tant que l’on fait attention, que l’on utilise le bon conditionnel, l’interrogation ou un ton humoristique, si l’on préserve son anonymat, écrire et critiquer se révèle très facile.

Le faire à visage découvert l’est un peu moins, mais quand on respecte les autres, et que l’on est dans ses convictions, c’est tout à fait possible.

Mais pour un candidat, la tâche s’avère bien plus difficile, parce que l’attention est portée sur soi, que le moindre écart sera utilisé, et que les règles électorales s’appliquent alors à notre communication.

 

Publicités