L’importance (ou non) de bloguer pour les élections municipales quand on est pas candidat

love bloggingComme je le disais dans mon billet précédent, les candidats doivent se méfier de ce qu’ils disent ou écrivent sur les réseaux sociaux, il sont et seront surveillés et de nombreuses personnes sont prêtes à utiliser la moindre faille pour attaquer.

Mais alors, quelles sont les limites pour les soutiens ou autres blogueurs ? Que peut-on faire ou ne pas faire ? que doit-on faire ?

Ce que l’on peux faire

Un blog personnel peux être un espace qui va avoir une thématique principale.. certains défendent les espaces verts, d’autres luttent contre les antennes relais…

D’autres sont un peu les témoins, pour approfondir la couverture politique trop faible des médias locaux ou décrypter un peu les sacs de nœuds locaux pour aider les citoyens à mieux comprendre…

Le blog peut aussi être un espace d’engagement, ou l’on pourra à la fois construire ou aider un construire un programme, mais aussi déconstruire l’argumentaire des opposants ou candidats que l’on affectionne moins.

Enfin, on peux le prendre du côté de la dérision, de l’humour (n’est ce pas Georges !!! ).

Toutes les formes sont bonnes, tant que l’on respecte les règles républicaines.

Ce que l’on ne devrait pas faire

Alors là, comme j’en avais déjà parlé dans un billet précédent, les limites dépendent des risques que vous voulez prendre et aussi des gens que vous avez en face. Certains n’hésiteront pas à vous trainer au tribunal (voir le cas « monputeau.com » ou les déboires d’un blogueur de Mulhouse.)

A vous de trouver les limites acceptables, mais vous avez quand même plus de libertés qu’un candidat.

Ce que l’on doit faire

Comme Jegoun le montre très bien avec l’UMP au Kremlin bicêtre, l’important pour les blogueurs est d’écrire… Écrire pour donner ses idées… Écrire aussi pour se positionner sur les moteurs de recherches et donc partager ses idées…

Dans nos petites villes, la majorité des candidats n’ont pas les moyens nécessaires ni les connaissances, ni la possibilité (compte tenu de leur restriction de parole imposée pour éviter les déconvenues) d’avoir un positionnement optimal sur les moteurs de recherches. Ainsi un petit (ou un grand) blogueur peux facilement s’intercaler dans les résultats et donc être lu lorsque les citoyens chercheront à connaitre leur candidat sur internet.

Publier fréquemment des articles en choisissant les bons mot clés permet très vite d’être bien référencé et d’avoir une visibilité locale (pour preuve ce blog avec une existence récente sort dans les 1er sur Google avec une simple recherche « blog politique Sainte-Foy-lès-Lyon »).

L’important c’est de s’exprimer

Ecrire un blog est une aventure.. une aventure qui sera belle si l’on respecte les autres et que l’on en attend pas la gloire…

C’est un peu de travail certes, sans forcement de reconnaissance, mais vous y gagnerez au moins le plaisir d’écrire et de réfléchir…

Alors allez y, écrivez… et si vous êtes fidésiens, donnez moi l’adresse de votre blog, je le partagerais avec plaisir !!!

Publicités