Refuser de se renouveller

Aujourd’hui les sections PS sont appelées à désigner le 1er des socialistes pour les municipales de mars 2014.

A Sainte-Foy-lès-Lyon, 2 candidats s’opposent (je n’ose dire s’affrontent). Ce qui tranche par rapport à de nombreuses villes, c’est que cet affrontement ne vise pas à désigner une future tête de liste, aucun des 2 candidats n’étant réellement en position aujourd’hui de mener la campagne et prétendre à la place de maire. Non, cette élection au sein de cette section a pour principal objectif de choisir entre 2 chemins pour cette campagne mais aussi pour l’avenir.Sainte-Foy-Les-Lyon

– Pour l’une, secrétaire de la section, c’est la voie d’un grand rassemblement à gauche, dans la continuité des élections locales précédentes (si on oublie que les verts avaient préférés partir sans le PS la dernière fois), toujours dans cette idée que la gauche plurielle est toujours unie autour de ses thématiques fortes (solidarité, honnêteté transparence, démocratie participative, …).  Forte de ses convictions, et avec les « anciens », elle s’est déjà engagée dans la campagne en créant une association « SAINTE-FOY A VENIR, pour une ville citoyenne et solidaire » avec EELV, FDG et quelques non encartés (pour la plupart proches des écolos) dans l’objectif de présenter une liste de « rassemblement citoyen ».

– Pour l’autre, Thibaut,  jeune engagé au MJS puis PS, cette stratégie qui n’a jamais fonctionné n’est plus la bonne…  Conscient de l’importance du Grand Lyon pour notre ville, et compte tenu des positions actuelle des « partenaires » historiques du PS, il prône un rassemblement plus large, avec le centre et toutes les personnes qui composent aujourd’hui la majorité de Gérard Colomb. Il travaille déjà depuis plusieurs mois à la construction d’un projet avec Eric Pommet et les ateliers de l’alternative, le laboratoire d’idées Fidésiennes.

Ces 2 positions peuvent se comprendre, se défendre, et il est normal qu’un débat soit ouvert entre 2 directions assez opposées, l’une un peu plus marquées à gauche avec les partenaires historiques, l’autre risquant une ouverture très large, certainement trop à droite pour de nombreux électeurs de gauche.

Cette élection penchera probablement en faveur de la candidate de la continuité… une continuité dans un chemin fait de défaite et de conservatisme… Cette continuité qui fait qu’années après années, le PS de Sainte-Foy-lès-Lyon ressemble plus à une maison de retraite qu’à la représentation locale du parti qui gouverne aujourd’hui.

Encore une fois, les « anciens » refusent de changer leur méthode…

Ce qui me gêne le plus dans ce choix probable, ce n’est pas la conséquence sur les municipales cette année. La section PS est tellement à la rue qu’il n’y a de toute façon aucune tête de liste pour espérer prendre la mairie et avec le contexte national l’étiquette PS est surtout bonne à faire perdre l’élection. Non, ce vote était surtout l’occasion d’engager le renouvellement, de préparer l’avenir en mettant en avant un jeune qui pourra être le candidat de demain.

J’encourage vivement Thibaut à continuer sa démarche et son investissement à Sainte-Foy-lès-Lyon… je suis sûr que son travail finira par payer et il pourra participer à la reconstruction de cette section et au changement dans notre ville.

Ajout : Comme on pouvait malheureusement le prévoir, le renouvellement c’est pas pour maintenant. Félicitation à Isabelle qui est désignée 1ère des socialistes part sa section
Publicités