Jouer sur la fiscalité aidera-t-il vraiment les TPE/PME ?

 

Image

Je rebondis aujourd’hui sur l’article du Lyonnais Romain Blachier concernant l’impôt sur les PME. Il est vrai que parmi les promesses de François Hollande, certaines concernant les TPE / PME semblaient aller dans le bon sens, comme la simplification administrative (en cours…) et la réforme de l’IS en fonction de la taille des entreprises.

Cette réforme de l’IS n’était peut-être pas la meilleure solution, des petits malins risquant de bénéficier fortement de cette nouvelle règle alors qu’ils ont déjà des entreprises plus que profitables,  des effets de seuils seraient créés bloquant certains entrepreneurs dans leur recrutement et peut être que d’autres critères que la taille de l’entreprise pourraient être envisagée. Elle avait aussi l’avantage d’aligner un peu la fiscalité des artisans sur celle des auto-entrepreneurs, permettant de faciliter le passage d’une situation précaire à une vraie entreprise.

Tout ceci reste en discussion et il faudra attendre le projet de loi pour juger du bien-fondé de la réforme et de son efficacité à protéger nos petites entreprises…

Pourtant, au vu du récent racket au CICE, ou bien des donneurs d’ordre qui  s’octroient des remises de fin d’années non négociées sur les factures fournisseurs, ce changement de fiscalité risque de ne pas être suffisant pour aider nos jeunes pousses à se développer… il y a fort à parier qu’en plus du Lobbying intensif sur nos législateurs, la pression sera toujours plus forte lors des négociations …

Espérons que le gouvernement saura trouver une formule qui profites vraiment à ces entreprises, afin qu’elles puissent se développer, innover, embaucher, et participer à la croissance de la France.

Publicités